L'enseignant ne peut pas être partout tout le temps et répondre à chaque question à tout moment. 

Les élèves en ont pourtant besoin. Nous mettons donc à disposition des élèves de nombreuses ressources : les manuels, le cours dans le cahier, de l'affichage au mur, parfois même un ou plusieurs terminaux internet, sans parler de ce que savent les autres élèves. Avec tout ça, la plupart des questions trouvent leur réponse dans que l'enseignant n'ai à être sollicité. 

Mais l'utilisation de toutes ces ressources nécessite un état d'esprit qui va à l'encontre des habitudes de l'école, en particulier dans le secondaire. Un élève ne se déplace pas sans demander la permission à l'enseignant. Il ne peut pas avoir l'air de faire autre chose et de ne pas écouter. Il ne peut pas s'adresser à un autre camarade sans être accuser de bavardage. 

Si l'enseignant garde ce contrôle à tout moment, il reste la seule personne capable de permettre à un élève qui coince d'avancer. Du coup, parce que l'enseignant n'a pas le don d'ubiquité, l'élève stagne alors que ce qui le bloque n'est souvent qu'une broutille. 

Responsabilisons les élèves. Si on a peur qu'ils fassent mauvais usage de la liberté de mouvement et de recherche individuelle (et ils le feront, au moins au début) apprenons leur le bon usage.

Mais comment faire pour donner l'habitude aux élèves de circuler dans la classe de manière constructive ?

J'ai tenté de dire aux élèves qu'ils le pouvaient, et qu'ils pouvaient aussi utiliser les affiches sur le mur, les dictionnaires du fond de la salle... Mais le dire n'a aucun impact. Si l'habitude n'est pas prise, même le jour du devoir sur table, ils oublient de regarder au mur alors que certaines réponses y sont en grand et en couleur. Ils faut donc le leur faire vivre.

Le Class Quest 

Les objectifs de cette activité sont : 

  • dynamiser le groupe
  • faire découvrir l’espace classe
  • insuffler les valeurs de curiosité, de jeu, d’autonomie, de collaboration, de débrouillardise
  • faire en sorte que les élèves aient, en une heure (ou deux)
  • pratiquer les quatre compétences linguistiques
  • bouger dans la salle
  • fait usage des ressources à disposition
  • travailler en équipe

A l'entrée en classe je donne une feuille avec une série de questions et petites tâches à accomplir.

Certaines consignes sont très académiques (donner des verbes irréguliers), d'autres sont très ouvertes (dire quelque chose au prof qu'il ne connaît pas). Certaines consignes poussent à l'échange (poser une question à un camarade), d'autres au déplacement (répondre à la question écrite derrière le tableau). Et d'autres enfin ont pour objectif de mettre en valeur des compétences inhabituel pour la matière (faire un dessin).


Télécharger “Class-Quest-anglais-5eme.pdf” Class-Quest-anglais-5eme.pdf – Téléchargé 284 fois – 59 KB

Toutes les consignes ont pour objectif de faire utiliser les différentes ressources de la classe (les pages grammaire du manuel, le tableau phonétique au mur...) ou de faire prendre conscience que les autres élèves sont autant de ressources et que l'enseignant ne sait pas tout. Bref, l'idée est de prouver aux élèves qu'ils ont souvent les moyens de répondre à leurs propres questions par eux-même, et que l'espace classe est un lien conçu pour eux.

Je distribue également, au hasard, plusieurs versions de la feuille afin que tous les élèves ne fassent pas la même chose au même moment, ce qui est utile quand on a un nombre limité de dictionnaires par exemple. 

Pendant l'activité, l'enseignant se borne à gérer son bon déroulement en orientant les élèves vers les bonnes ressources et à dire que "oui, tu peux te lever pour prendre un dictionnaire ou aller au tableau".

Ce qui ressort de l'activité est un état d'esprit qu'il faut ensuite entretenir tout au long de l'année pour le bénéfice des élèves.